Merci Anne !

Aujourd'hui le blog Enfantipages d'Anne Loyer s’arrête après 5 ans de lectures éclairées. Aujourd'hui, nous avons décidé de passer de l’autre coté du clavier et de chroniquer à notre tour un livre d'Anne … en tout amateurisme, bien sûr !

Et comme un de mes albums préférés, c'est La petite enquiquineuse et le vieux géant de Anne et Soufie - aux éditions Les p'tits bérets - à moi de vous en dire quelques mots ...
Afficher l'image d'origine
Image de Soufie














Cette histoire, c'est celle de LA petite enquiquineuse. Vous voyez de qui je veux parler ? Mais si vous savez, celle « qui aime […] agacer, asticoter, énerver, enquiquiner ». Ha oui, vous voyez … je vois déjà vos épaules qui se crispent …
Sauf qu'avec les mots d'Anne et la tendresse espiègle des aquarelles de Soufie, cette petite enquiquineuse, elle nous fait rire, elle nous émeut, un peu plus et on aurait envie de la prendre dans nos bras. Enfin, on a surtout envie qu'elle rencontre le vieux géant, patient comme un caillou … Et quand on ferme le livre, il y a toujours un petit silence, le temps de savourer, d'imaginer, de continuer un peu la ballade de ces deux là, décidément faits pour se rencontrer …

Et en matière de rencontre, on peut dire qu'Anne elle en connaît un rayon (de librairie, bien sûr). Anne, c'est pas le genre enquiquineuse, plutôt patiente comme un caillou et qui sait à merveille travailler à plusieurs mains, accueillir les idées des autres et en faire des bijoux, nous emmener là où on ne savait même pas qu'on voulait aller. Elle nous fait une place à coté d'elle près de sa machine à tisser les histoires et quand j'ouvre « La petite enquiquineuse », je serais bien en peine de distinguer les fils de Soufie de ceux d'Anne …

Merci Anne !
Bye bye Enfantipages !
Et en route pour de nouvelles aventures !

Pour retrouver les autres chroniques des fans d'Enfantipages, rien de tel qu'une petite ballade de blog en blog. c'est par ici :

4 commentaires: